Le livre d'or de Conseil Art équestre 
  La parole à ceux qui nous connaissent


Pour vous, visiteurs et amis, cliquer ici pour consulter et remplir notre livre d'or...


Jean-Claude Bronchard
Vétérinaire à la retraite

Une pension pour votre cheval ou votre poney, qu’il soit en pleine forme ou convalescent ou vieillissant.
C’est un superbe établissement tout confort conçu par une passionnée du monde équin :
il fonctionne en fait comme une de ces tables d’hôte, un de ces gites que l’on rêve de dénicher dans nos campagnes.
Vos compagnons y trouveront, à un prix très étudié, non seulement le couvert et l’écurie,
mais aussi une surveillance de tous les instants ainsi qu’une professionnelle qui sait veiller à l’état de santé de ses pensionnaires
et le cas échéant, sait parfaitement réagir dans l’urgence et assumer le suivi,
le tout avec un profond respect de votre animal,
car pour Madame Carine Brami, la propriétaire fondatrice de cette villégiature, le cheval c’est sa vie.
 C’est un vétérinaire retraité qui vous en parle avec tant d’enthousiasme car il la « connaît bien ».

Foulques de LAGRANGE

 Nous avons un poney qui va prendre une retraite bien méritée l'an prochain.
 Heureusement,le site UNPCS (en association avec les Haras Nationaux)
recommande un petit nombre d'organisations, labellées "PréVert", destinées à nos amis chevaux et Poneys...

Ainsi nous avons fait la connaissance de Carine et Gilles et leurs filles, qui consacrent leurs soins éclairés et leur compétence à nos amis .

A parler avec Carine et Gilles, on les sent pleins d'amour pour les chevaux, notamment les vieux.
Nous avons été impressionnés par la qualité des installations, les boxes, la nourriture bio,
les 50 hectares de pré ou le troupeau galope à volonté comme galopaient les chevaux sauvages !

C'est vraiment un endroit cool, on va y mettre notre Ricochet Landais.
Et en plus c'est dans cette magnifique Sologne.
Les Ecuries des Anglonnières, un endroit exceptionnel !
Je recommande vivement Les Anglonnières aux cavaliers qui cherchent un havre de paix et d'amitié pour leur ami cheval ! 

Daniel GROULT 

  Merveilleux accueil lors d'une randonnée pédestre en août 2011 avec Biscotte, notre ânesse bâtée. Gentillesse et conseils avisés. Merci encore

Samia Eschenbrenner Smail 

Depuis un peu plus d’un an nous avons eu le bonheur d’adopter un poulain orphelin que nous avons prénommé Alvin. Nous cherchions dans la région un endroit où il se serait heureux et où il pourrait partager un pré avec d’autres équidés, car mon mari et moi avions peu de connaissances concernant les chevaux et voulions ce qu’il y avait de mieux pour lui.
Ce que nous proposaient Carine et Gilles pour Alvin nous a plu tout de suite et ils l’ont tout de suite accueillis avec douceur et savoir faire.
Ils offrent des boxes spacieux, claires, bien pensés (car c’est Gilles qui est le maître d’œuvre et Carine l’architecte, encore bravo), des grands prés avec des copains biens dans leur baskets !
Notre poulain est bichonné, chouchouté, dressé petit à petit et il grandit à une vitesse ! C’est peut-être parce qu’il mange bio ( et oui c’est le plus )!
Nous aimons également beaucoup l’approche qui y est proposée, une connaissance du cheval au fur et à mesure, un contact avec l’équidé. Depuis un peu plus d’un an nous avons eu le bonheur d’adopter un poulain orphelin que nous avons prénommé Alvin. Nous cherchions dans la région un endroit où il se serait heureux et où il pourrait partager un pré avec d’autres équidés, car mon mari et moi avions peu de connaissances concernant les chevaux et voulions ce qu’il y avait de mieux pour lui.
Ce que nous proposaient Carine et Gilles pour Alvin nous a plu tout de suite et ils l’ont tout de suite accueillis avec douceur et savoir faire.
Ils offrent des boxes spacieux, claires, bien pensés (car c’est Gilles qui est le maître d’œuvre et Carine l’architecte, encore bravo), des grands prés avec des copains biens dans leur baskets !
Notre poulain est bichonné, chouchouté, dressé petit à petit et il grandit à une vitesse ! C’est peut-être parce qu’il mange bio ( et oui c’est le plus )!
Nous aimons également beaucoup l’approche qui y est proposée, une connaissance du cheval au fur et à mesure, un contact avec l’équidé qui nous donne toute sa confiance, c’est pour ça que notre fils de 10 ans monte régulièrement en balade là-bas (aussi bien un Fjord qu’un Shetland, à crue ou avec une selle) ainsi que notre fille de 4ans. Nous ne voulions plus de formule classique d’un centre équestre où ils sont 10 à monter en même temps avec des chevaux déjà sellés. Encore une fois c’est une approche et prise en compte complète de l’animal qui est importante et c’est là que Carine nous fait partager tout son savoir. Savoir qu’elle réussit à transmettre à ses filles qui partagent avec elle aussi cette passion.
Notre poulinou Alvin est en sécurité là-bas et surtout il s’y développe pleinement et sereinement. C’est pourquoi nous voulions aujourd’hui faire part de notre expérience et encourager le projet de cette « écurie des Anglonnières» car ils ont le mérite de penser aux équidés à la retraite, de nos jours dans ce monde chargé d’égoïsme il est difficile de rencontrer encore des gens tels que Carine et Gilles !

Bravo à eux et nous les remercions pour leur investissement auprès de notre poulain qui grâce à eux sait ce que signifie le mot FAMILLE. .

Sissi

J'ai adoré l'accueil que l'on reçoit quand on vient aux Anglonnières. Moi qui ne connait pas grand chose aux chevaux , j'apprécie les conversations avec Carine et Gilles. Tout comme ma fille attend avec impatience de vous revoir, je passerai volontiers vous faire un coucou.
Bizz à tous.

Mélanie

Hey , inoubliable journée aux Ecuries des Anglonnières ! Paradis des chevaux , j'espère pouvoir y mettre mon cheval pour qu'il puisse y finir ses jours dans le bonheur et dans la santé !

Norton pro

 Je me permet de faire un petit lien pour une écurie géniale que j'ai visité pendant mes vacances et qui met tout en pratique pour le bien des chevaux. Pour ceux qui habitent dans le coin, n'hésitez pas à aller jeter un oeil, c'est beau à voir !
C'est Aux écuries des Anglonnières

Mélanie

C'est comme un petit coin de paradis pour les chevaux. C'est agréable d'y aller et de pouvoir les câliner. J'admire aussi la douceur qu'ils reçoivent et redonnent. Je n'ai plus peur des chevaux à présent. Merci toute la familleC'est comme un petit coin de paradis pour les chevaux. C'est agréable d'y aller et de pouvoir les câliner. J'admire aussi la douceur qu'ils reçoivent et redonnent. Je n'ai plus peur des chevaux à présent. Merci toute la famille

Delphine

Vacances réussies !

On m’avait dit qu’Paris était un lieu d’rencontres
Et ça à mes dépens j’m’en étais rendue compte
Mais c’est à la campagne que j’en ai pris plein la vue
Dans une ferme près de Gien j’ai été la bienvenue.

Laissez-moi vous conter mes multiples tête-à-tête
Au sein d’une famille sérieusement pas prise de tête
Où j’ai pu m’épanouir et faire la fête
De la vaste campagne j’ai croisé la jet set.

J’ai rencontré Germain
Oiseau un peu oisif, avec sa gorge rouge carmin
Germain est une poule mouillée, j’ai pas pu lui serrer la main.

J’ai rencontré Bellina
Ma crainte des chiens elle la devina
Mis en fut plus affectueuse avec moi
Sa tête posée sur mon genou avec émoi.

J’ai rencontré Baccara
Un des plus nobles chevaux du haras
La Cucaracha vous le chantera
Sur son dos plat, on jouit d’un calme plat
Finit la peur des faux-pas, et en route inch Allah ! Vacances réussies !

J’ai rencontré Dorothé
Cheveux blonds cendrés et yeux argentés
En sa compagnie, le silence est d’or
Oter son voile de sensibilité serait terrible incongruité.

J’ai rencontré Elisabeth
Courbette à la fillette pour son feeling avec les bêtes
Chaussettes à ses pieds, salopette enfilées
Bombe sur la tête, à la main, étriers
Et en route avec Flore pour une nouvelle odyssée.

J’ai rencontré Aurélie
Là encore une championne de la cavalerie
Mais aux chevaux, tu préfères le judo
Te v’la bientôt ceinture noire
Tu pourras prochainement tenir tête à Gilles !

Quand on parle du loup, on en voit la queue !
N’est-ce pas, Gilles ? toi que j’ai rencontré
Aux abords de la ville
Et qui m’a conduite
Dans les entrailles de la campagne
Ha Gilles comme tu es, c’est pas ton dos qui va te tuer
Même s’il est fra-Gilles
T’es pas bâti en terre noire ni en ar-Gilles
La preuve : tes pieds de nez aux vi-Gilles !

Enfin, j’ai rencontré Carine
Qui m’a accueilli avec hospitalité dans sa demeure d’origine
Et je te remercie pour ton attention toute particulière
Moi qui ne suis qu’apprenti-cavalière
Et qu’avais du mal à foutre son derrière
Sur les fesses d’un cheval qui f’sait gaffe à ses arrières
Toi et ta famille m’avez reçue avec chaleur
Franchement, par ces temps durs ça fait chaud au cœur
D’être acceptée si vite sans jugements de valeur
Vos paroles s’écoulaient comme la mélodie du bonheur.

Vous tous, puisque vous m’invitez,
Sachez que je reviendrai vite et
Je vous rapporterai la serviette prêtée
Que j’ai oubliée de vous redonner.